Mission du REFDAF - Région Sud - Mai 2008

Compte-rendu de Mission du REFDAF en mai 2008

Régions de Kaolack, Tambacounda, Kolda et Ziguinchor

Cette mission s’est déroulée sur plus de 2000 km sur les axes suivants :
Dakar —> Kaolack —>Tambacounda —>Kédougou—>Vélingara—>Kolda—>Ziguinchor—>Kaolack—> Dakar.
Une trentaine d’associations ont été visitées à Kaolack Commune, à Tambacounda, Kédougou, Vélingara, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor.

JPEG - 16.6 ko
Accueil dans les locaux de la GADEC
JPEG - 25.5 ko
Réunion de travail à Sédhiou

Objectifs de la mission :
Cette mission avait pour objectif principal la restitution du Programme Quinquennal National du REFDAF aux femmes de la base. Ces contacts avec la base nous ont permis de revoir les structures de base dans leur environnement naturel, de nous rendre compte de chaque situation, des réalisations, des besoins, des problèmes…….

Les conditions du voyage
Les régions de Tambacounda de Kolda et de Ziguinchor sont enclavées et difficiles d’accès. Sur une bonne partie du trajet, les routes sont en très mauvais état, particulièrement sur les axes Kaolack—>Tambacounda et au retour Diaroumé—>Farafégné—>Kaolack.
L’état de la routes nous a obligés à laisser la voiture Berline R19 à Kaolack et à
continuer la mission par les transports publics. Ce qui a eu comme conséquences :

  • des pertes importantes de temps
  • la non maîtrise des horaires
  • la suppression de certains trajets
  • la fatigue due au mauvais état des routes….
JPEG - 11.7 ko
En calèche dans Vélingara
JPEG - 12.7 ko
Arrivée de la Peugeot à Tambacounda

ÉTAT GÉNÉRAL DES LIEUX :

  • Région de Kaolack : Les associations ont une référence ( l’Aprofes) où s’adresser en cas de besoin. Ce qui facilite certaines démarches.
  • Région de Tambacounda : Les associations vivent dans des endroits enclavés et se sentent isolées, même si elles ont regagné une certaine confiance grâce au prix que le Président de la République décerne chaque année et qui est revenu à une de leurs associations qui s’est distinguée dans la transformation des céréales locales, notamment le fonio.
  • Région de Kolda : c’est là où les femmes vivent le plus grand nombre de problèmes : mortalité maternelle, mariages précoces. C’est l’une des régions les plus pauvres du Sénégal. Les femmes ont là plus de mal qu’ailleurs à avoir de véritables activités qui leur rapportent.
  • Région de Ziguinchor : c’est encore aujourd’hui une région où sévit la violence. Des attaques ou accrochages ont eu lieu juste avant la mission et juste après. Des jeunes femmes ont été mutilées dans la forêt par des hommes qui leur interdisaient de ramasser les noix d’acajou, devenues un enjeu économique

Les femmes en activités : dans toutes les régions, au niveau de toutes les associations, les femmes continuent d’exercer leurs activités : commerce de divers produits (fruits, légumes, poisson, céréales, arachide, huile de palme….) maraîchage, teinture, artisanat, fabrication de savon, transformation artisanale de céréales locales, formatrices en alphabétisation...
Malgré les nombreuses difficultés qu’elles rencontrent, les femmes restent groupées et mobilisées en vue de régler leurs problèmes et ceux de leur famille.

Les constats :
La restitution du Programme Quinquennal National a eu lieu en présence des femmes de chaque association ou fédérations d’associations visitées. Là où la programmation ne l’a pas permis (suite à des retards importants par exemple, elle a été faite aux leaderes des groupes, chargées à leur tour de faire la restitution à leurs associations de base respectives.
A l’issue cette mission, nous avons observé ce qui suit :
a) un état de désorganisation au niveau de certaines associations
b) l’absence d’un encadrement approprié
c) un fort sentiment de frustration au niveau de certains groupes qui se sont sentis « abandonnés » , la dernière visite dans la région datant de juillet 2006 et s’étant limitée à l’époque aux leaderes des régions sud, regroupées à Ziguinchor.
d) La plupart des groupes n’ont pas encore d’adresse e-mail
e) La plupart des groupes manquent de moyens financiers
f) La plupart des femmes vivent de leur petit commerce qui rapporte peu de bénéfices
g) Les femmes marchandes ne disposent pas d’étals et ne sont pas propriétaires de magasins dans les marchés
h) La présidente d’une association de Kolda et coordinatrice régionale était hospitalisée suite à une intoxication à la soude caustique utilisée pour la teinture

Les gains et perspectives des deux missions de mai 2008 sont décrits dans le document intitulé Missions REFDAF Mai 2008