PROJETS

Le REFDAF va à la conquête d’un développement durable avec les femmes à la base.
Le travail de terrain fourni depuis le début nous a permis de mieux comprendre les situations réelles vécues par les femmes et de mieux appréhender l’avenir selon leur vision et leur perspective. En effet, plusieurs années de tournées, de réunions, d’organisation de séminaires dans les régions du Sénégal, mais aussi de structuration des groupements et de l’institution elle-même, ont été nécessaires pour s’imprégner des réalités concrètes que vivent les femmes.

Par exemple, les témoignages recueillis lors des multiples réunions à la base, des rencontres régionales, ainsi que des 3 séminaires nationaux ( en 2002, 2003, 2004 ) ont permis au REFDAF de faire un état des lieux le plus complet possible de la situation à la base. De même, à partir de ces données, les premières lignes du Programme National du REFDAF / Sénégal ont été tracées collectivement lors du Séminaire d’octobre 2003 et approfondies lors de celui de juin 2004. Ainsi le Programme National du REFDAF / Sénégal a prévu en priorité :

  • la décentralisation par l’ouverture de bureaux dans les régions ;
  • la mise en place d’une caisse nationale d’appui à l’activité des femmes productrices.

Par l’élaboration et la mise en œuvre du Programme National, nous introduisons une rupture de l’approche des problématiques des femmes en les considérant comme membres à part entière de la société, capables d’y jouer un rôle structurant. D’autre part, en tant qu’organisation créée et gérée par les femmes, le REFDAF part des besoins exprimés par les femmes et veille à ce que leur exécution se fasse selon leurs propres perspectives économiques, sociales, culturelles, voire politiques. Notre ambition est d’amener les femmes à s’unir et à converger vers des pratiques de développement efficaces.
Les projets communs portés portés par le REFDAF sont :

  1. La Cité des femmes du REFDAF
  2. L’espace d’échanges
  3. La structure d’éducation sociale et sanitaire
  4. Le programme de formation
  5. Le projet de création d’entreprises et de fermes agricoles