La création d’entreprises et de fermes agricoles

Avec ce projet les femmes du REFDAF cherchent à promouvoir des modèles qui tendent vers l’autosuffisance alimentaire, un véritable défi à l’heure actuelle en Afrique. en effet, un développement harmonieux passera par une agriculture tournée vers les besoins alimentaires des Africains qui sont largement dépendants des produits alimentaires importés.
De surcroit, le REFDAF s’engage à promouvoir l’agriculture biologique et le respect de l’environnement pour une meilleure prise en compte de la santé des consommateurs.

La première pierre à cet édifice a été la création d’une unité de transformation de céréales à Darou Alpha (Région de Thiès).

UNITÉ de TRANSFORMATION DE CÉRÉALES DAROU ALPHA RÉGION DE THIES

80% des groupements du REFDAF sont en milieu rural. La Région de Thiès située à une centaine de kilomètres de la capitale Dakar compte un grand nombre de groupements féminins de base membres du REFDAF. Ces femmes rurales vivent dans des situations précaires et le plus souvent n’ont accès ni à la terre, ni aux matériels agricoles, semences et intrants, ni aux crédits d’envergure. Afin de lutter contre ces situations de précarité en milieu rural, le REFDAF entre autres leviers a choisi de mettre l’accent sur :
- l’agriculture
- la production
- la formation

C’est ainsi qu’une Unité de transformation de céréales dotée de trois (3) moulins vient de voir le jour à Darou Alpha village situé dans la Communauté rurale de Notto Gouye Diama. Ce groupement féminin compte 85 membres toutes actives dans la petite agriculture et le petit commerce de denrées et produits agricoles.

En plus de la prestation de service offerte aux sept (7) villages voisins, le REFDAF grâce à l’expertise de professionnel(le)s a planifié de former les femmes à la production de céréales transformées comportant une plus grande valeur ajoutée. Ces sachets de céréales transformées se vendent bien dans les grands centres urbains où la nouvelle infrastructure urbaine ne permet plus de transformer soi-même le mil, le riz, ou le fonio.

Le REFDAF en effet ambitionne de sortir des sentiers battus en créant pour les femmes membres des unités et PME voire des grandes entreprises agricoles.

Ce projet du REFDAF a besoin de votre soutien. Un véhicule de transport sera indispensable pour faciliter l’acheminement des produits bruts vers l’Unité de Transformation et les produits finis vers les magasins du REFDAF et les marchés externes au REFDAF. L’extension de l’Espace d’échanges du REFDAF dans la Région de Thiès est aussi prévue.

Tout soutien financier, matériel, tout conseil seront les bienvenus.
LE REFDAF tient à remercier les Partenaires grâce à qui ce Projet a pu démarrer : l’association allemande DGSF


JPEG - 25.3 ko
JPEG - 21.1 ko
JPEG - 26.7 ko